Les règles du jeu BDSM en couple

Une fois que la personne idéale est ciblée, encore faut-il capter son attention ! J’ai parfois des amis, dominateurs ou soumis, qui m’interrogent Dis-moi ce que je dois faire: Lui écrire quelques mots enflammes sur une carte représentant Saint Sébastien, ou Catherine Deneuve dans Belle de jour ?

BDSM

Lui envoyer une paire de menottes en fourrure par colissimo» Je leur réponds : Les deux ! » Comme dans la drague normale, S ou M, hétéro ou homo, l’homme doit TOUT tenter, sortir le grand jeu de la séduction, et surtout montrer qu’il est capable de s’impliquer personnellement. En effet, l’hypocrisie souvent présente dans les relations des gens qui jouent à des jeux de pouvoir et d’ego n’a pas sa place dans le SM. Les approches du type : « Si je lui fais croire que j’ai une vie sexuelle active », « j’attirerai son attention « ou encore « Jouons l’important » se solderont par un rejet. Ce sont là les règles du jeu BDSM à comprendre en priorité.

Lors du premier tête-à-tête, ne vous répandez pas en mettant d’un seul coup tous vos fantasmes inassouvis sur le tapis sous prétexte qu’il faut à tout prix être sincère, en faisant une confusion inconsciente entre dominatrice et psychanalyste. Privilégiez le mystère. Évitez de vous jeter à ses pieds en criant : « Je suis à vous « , sauf si vous êtes sûr que c’est le genre de démonstration qui va la faire fléchir. Lorsqu’une relation est enclenchée, lettres (deux feuillets maximum) et photographies sont les bienvenues pour entretenir la flamme et garder le contact. Il ne faut en aucun cas que le soufflé retombe.

Les formes de relations stables varient du couple SM à la rencontre épisodique. Je connais un grand nombre de couples SM dans toute la France. Ils ont des enfants qui ne sont bien sûr au courant de rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *