Ethereum : monnaie virtuelle intelligente

L’Ethereum s’est forgé une excellente réputation parmi les cryptomonnaies. Si vous ne connaissez pas encore l’univers des monnaies virtuelles, l’Ethereum est celle que vous devez choisir en priorité. En 2017, l’Ethereum a enregistré une croissance de 9000 %.

Au contraire du Bitcoin, l’Ethereum ne fait uniquement que réaliser des transactions entre deux personnes ou deux entreprises. Il est aussi possible d’y ajouter un smart contract.

Qu’est-ce que le smart contract ?

Le smart contract ou contrat intelligent est une innovation dans le monde des cryptomonnaie. Il permet de mettre en place un contrat financier qui s’enclenche lorsque des conditions sont réunies.

L’Ethereum séduit le secteur des assurances et Axa utilise déjà l’Ethereum pour indemniser ses clients en cas de retard de vol aérien.

L’assuré remplit 15 jours avant son départ un formulaire en ligne et le groupe d’assurance AXA est informé grâce à une base de donné sur le trafic aérien en temps réel. Si un avion a plus de deux heures de retard, le système indemnise l’assuré automatiquement. Aucune déclaration de sinistre et aucune intervention humaine n’est requise.

Cette automatisation des contrats permet donc de se débarrasser des taches administratives pénibles et répétitives. Au final, le cout lié à la gestion des dossiers est aussi significativement réduit.

L’Ethereum a aussi bien d’autres applications. On imagine un service tel que Uber qui fonctionnerait sans UBER…Le client utilise un smart contract et le chauffeur est payé lorsqu’il a terminé sa course.

Ethereum Classic sur Coinbase

Les rumeurs prédisaient que Coinbase avait l’intention d’ajouter la crypto monnaie Ripple. Mais au final, c’est Ethereum qui a été retenu. Coin base permet donc à ce jour d’acheter du Litecoin, du Bitcoin et Bitcoin cash et de l’Ethereum. Comme on peut facilement l’imaginer, l’Ethereum Classic est très proche de l’Ethereum qui est rappelons le plus gros du secteur avec 46 milliards de $ capitalisés.

Ethereum Classic et Ethereum partagent les mêmes fonctions. Ces monnaies virtuelles sont utiles pour permettre des paiements sans intervention humaine. Pourtant des différences fondamentales existent entre les deux monnaies.

L’affaire de piratage de l’Ethereum

En 2016, The Dao, un important investisseur en Ether doit faire face à un piratage informatique. Près de 3500 000 d’Ether sont volés. Les dirigeants de la plateforme Ethereum prenne la décision d’avoir recours à un hard fork. Cette procédure a permis d’annuler le vol et a permis la restitution des éthers.

Une partie des investisseurs Ethereum ont jugé le hard fork comme contraire aux fonctionnements moraux de la décentralisation. Ces derniers choisissent de soutenir le protocole de l’Ethereum, maintenant appelé Ethereum Classic alors que 85 % des investisseurs optent pour la V2 de l’Ethereum. Un Ether Classic s’échange seulement 16 dollars alors qu’un Ether vaut 550 dollars.

La cryptomonnaie  Bitcoin est en perte de vitesse et concède énormément de part de marche à l’Ethereum. Encore au mois de février 2018, le Bitcoin représentait près de 80 % des cryptomonnaies. La baisse est sensible. 3 mois après, le Bitcoin est passé sous la barre des 50 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *