Comment se passe une consultation chez le vétérinaire?

La consultation de comportement pour chien présente quelques particularités par rap­port à la consultation de médecine générale. Plus longue, elle nécessite d’être très structurée pour préserver son efficacité.C’est un soin vétérinaire onéreux. Nous vous conseillons de souscrire à une assurance pour chien pour payer sans difficulté.

assurance-chien

CONDUITE DE LA CONSULTATION

  • La consultation de comportement pour chien engage la responsabilité du vétérinaire. Celui-ci a une obligation de moyens.
  • La consultation de comportement est un acte complexe, elle dure plus longtemps qu’une consultation de médecine générale. Il faut en prévoir la durée (1 h à 1 h 30) dès la prise de rendez-vous.
  • L’examen clinique de l’animal fait partie de la consultation de comportement.
  • La consultation comportementale se termine par l’organisation du suivi thérapeutique.

PRISE DE CONTACT

Les premières impressions sont souvent déterminantes, la prise de contact est un temps important :

  • avant le début de la consultation, le client doit connaître :

– le coût de la consultation,

– sa durée,

– son déroulement ;

  • une bonne alliance thérapeutique peut se nouer dans les premières Il est conseillé :
  • de prendre un temps d’accueil, de mettre les propriétaires à l’aise,
  • d’observer les personnes présentes et d’être attentif à leur état émotionnel

RECUEIL DE LA DEMANDE

C’est un temps fondamental, puisque c’est la demande qui génère le contrat thérapeutique. Il n’est pas possible de travailler correctement sans une demande clairement énoncée de la part des propriétaires :

  • chacun doit exprimer sa demande ;

le motif de consultation, les symptômes les plus graves et la demande réelle peuvent ne pas coïncider ;

  • la demande peut être reformulée au cours de la consultation.

 OBSERVATION

L’observation du chien est continue durant la consultation, une sortie en extérieur peut s’avérer utile. L’observation concerne :

– le chien : sauf s’il existe un danger réel, il faut demander de lâcher le chien en salle de consultation ;

  • les maîtres : leur attitude générale (fermée, d’écoute…), la congruence entre leur langage verbal et non verbal, la façon dont ils commu­niquent avec leur animal constituent des outils de travail. Certaines personnes peuvent être absentes, il faut toujours en demander la raison ;
  • les relations : le système thérapeutique est constitué d’un ensemble d’éléments en interaction (animal, maîtres, vétérinaire…), il n’est pas réductible à la somme de ses éléments. L’observation de la communi­cation et des relations dans le système thérapeutique est une aide au diagnostic des ressources, donc au pronostic et est utile pour la mise en place d’un traitement

EXAMEN CLINIQUE

L’examen clinique est indispensable, quel que soit le motif de consultation. Il permet la détection d’un trouble organique à prendre en compte dans l’évaluation comportementale ou le traitement. Il peut être réalisé après le recueil de la demande mais aussi à tout moment de la consultation, à la convenance du vétérinaire.

Avez-vous souscrit à une assurance pour chien ?

Une assurance pour chien est conseillée pour faire face aux lourdes dépenses vétérinaires. Avouez qu’il serez regrettable de ne pas faire soigner votre chien par manque d’argent.

Une assurance pour chien peut vous permettre d’être remboursé des soins vétérinaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *